Pro Tem is the Bilingual Newspaper of Glendon College. Founded in 1962, it is York University’s oldest student-run publication, and Ontario’s first bilingual newspaper. All content is produced and edited by students, for students.

---

Pro Tem est le journal bilingue du Collège Glendon. Ayant été fondé en 1962, nous sommes la publication la plus ancienne de l’Université York ainsi que le premier journal bilingue en Ontario. Tout le contenu est produit et édité par les étudiants, pour les étudiants.

Écrire pour exister : bas les préjugés

Écrire pour exister : bas les préjugés

Nous sommes tous habitués à regarder des films scolaires insipides. Or, le film américain Écrire pour exister (Freedom Writers en anglais), sorti en 2007 et réalisé par Richard LaGravenese, examine des propos très importants, tels que les gangs, les systèmes d’éducation désavantageux pour certains élèves et la réalité crue de certaines écoles défavorisées. Dans le film, l’enseignante jouée par l’actrice Hillary Swank incarne les préjugés et la naïveté de plusieurs personnes.

            Le film commence lorsqu’Erin Gruwell (Hilary Swank) décide d’accepter son premier poste d’enseignante dans une école secondaire qui offre un programme d’intégration pour les élèves venant de milieux défavorisés. Dès le début du film, il est clair que la famille d’Erin ne la soutient pas. Les élèves font partie de gangs, prennent des drogues et exhibent des comportements violents. Les gangs liées à la race créent un environnement très difficile, ce qui donne lieu à des scènes d’action qui captent l’intérêt du public dès le début du film.

            Auparavant, cette école avait un niveau supérieur de résultats d’examen par rapport à d’autres écoles. Par contre, le programme d’intégration a suscité des réactions négatives de la part des membres du personnel. Erin choisit cette école pour avoir l’occasion d’inciter ces élèves à atteindre leur plein potentiel. Pour certains de ces élèves, terminer le secondaire est une réussite, et pour d’autres, être le premier membre de leur famille à fréquenter l’université constitue une réussite. Erin surmonte plusieurs obstacles et se dispute avec ses collègues ainsi que d’autres membres du conseil scolaire afin d’offrir le matériel nécessaire à ses élèves pour leurs études. Vers la fin, Erin réussit à changer la vie de plusieurs de ces étudiants ainsi que la façon dont ses collègues les perçoivent. Elle réussit aussi à transformer la façon dont ses étudiants interagissent entre eux.

            Pour bien comprendre l’importance du film, il faut être prêt à pleurer et à ressentir des sentiments de frustration envers le système scolaire et envers les préjugés des membres du conseil. Pourtant, le film exhibe la naissance d’une communauté et l’évolution des élèves fait chaud au cœur.


Climate Change and Social Justice

Climate Change and Social Justice