Pro Tem is the Bilingual Newspaper of Glendon College. Founded in 1962, it is York University’s oldest student-run publication, and Ontario’s first bilingual newspaper. All content is produced and edited by students, for students.

---

Pro Tem est le journal bilingue du Collège Glendon. Ayant été fondé en 1962, nous sommes la publication la plus ancienne de l’Université York ainsi que le premier journal bilingue en Ontario. Tout le contenu est produit et édité par les étudiants, pour les étudiants.

Des superhéros cosmiques et comiques : Les Gardiens de la Galaxie sont arrivés !

Des superhéros cosmiques et comiques : Les Gardiens de la Galaxie sont arrivés !

Un homme enlevé de la Terre lors de son enfance, une guerrière verte, un lutteur qui cherche à se venger, un arbre colossal et un raton laveur se rencontrent tous en prison. Non, il ne s’agit pas du début d’une blague, mais plutôt du début du film Marvel intitulé Les Gardiens de la Galaxie.

Capturé par un vaisseau extraterrestre après la mort de sa mère, Peter Quill devient un hors-la-loi assez malchanceux de voler un artéfact précieux. Il se retrouve emprisonné avec la guerrière Gamora, Drax le destructeur, Groot, un arbre sensible et Rocket, un raton laveur bipède. Mais lorsque le vilain Ronan l’Accusateur vole l’artéfact, envisageant la destruction de la galaxie, ces délinquants sont les seuls qui peuvent l’arrêter !

Ce qui rend le film de James Gunn, sorti en 2014, tellement comique, est le fait qu’on ne peut le prendre au sérieux, un aspect qui s’est perdu dans les films précédents de Marvel. Le film se moque sans honte des autres films Marvel et des clichés liés aux films de superhéros, et cela apporte du nouveau à un genre qui peut facilement devenir éculé. Un film qui peut se moquer de lui-même tout en se moquant des films qui l’ont précédé, d’une manière qui fait rire plutôt que soupirer, c’est un film réussi !

Les mises en scène des différentes planètes et des extraterrestres démontrent la prouesse d’animation et aident le spectateur à s’immerger complètement dans la galaxie de Marvel. Les héros rencontrent une galaxie pleine d’extraterrestres intéressants et de couleur, de taille et d’origine différentes. Il vaut la peine de visionner le film simplement pour voir tous ses effets spéciaux !

Avec autant de personnages nécessaires à l’intrigue, il pourrait facilement y avoir des personnages qui se perdent dans la foule. Néanmoins, dans Les Gardiens, les personnages sont au cœur de l’histoire. Aucun personnage n’est parfait, et cela est parfait en soi-même. Ce film démontre que même les héros ne sont pas simplement des êtres humains pourvus de qualités et de défauts, mais également des êtres capables d’accomplir des exploits extraordinaires.

Le film, qui se moque des clichés des films de superhéros, se retrouve désormais dans le même trou que les autres films Marvel à cause de son intrigue secondaire axée sur l’amour. Peter et Gamora ne se démontraient pas désireux de l’un et l’autre, et en ajoutant une intrigue d’amour entre eux dès le début de l’histoire des Gardiens, les réalisateurs ont galvaudé l’occasion de dépeindre une histoire romantique réaliste.

Une demi-tasse d’humour et d’action, dix milligrammes de lieux extraordinairement beaux, trente millilitres de personnage aimables ainsi que quelques gouttes de scènes émouvantes se combinent pour produire Les Gardiens de la Galaxie, un des meilleurs films Marvel parus au cours de la dernière décennie.

I am GlenDONE: The Need to Recognize Discrimination on Our Campus

I am GlenDONE: The Need to Recognize Discrimination on Our Campus

The Fundamentals of Alien Grammar: A Review of the Movie Arrival

The Fundamentals of Alien Grammar: A Review of the Movie Arrival