L’alliance belgo-canadienne

 cr: Alex Freeman

cr: Alex Freeman

En tant que belge, au sein de l’Union Européenne, nous sommes souvent considérés comme les habitants du pays du surréalisme! En effet, la Belgique, par sa complexité institutionnelle et linguistique, est souvent moquée par ses voisins. Je pensais donc être préparé aux structures de gouvernements lourdes et complexes dues à un fédéralisme centrifuge mal organisé. Et pourtant, au Canada, j’ai découvert un sérieux concurrent à notre casse-tête chinois belge! En étudiant des cours axés sur les politiques locales canadiennes, je me suis aperçu que le Canada était un concurrent de taille face à la Belgique en ce qui concerne la complication de son système politique! Comment arrivez-vous à vous retrouvez avec autant de gouvernements et de niveaux de pouvoir différents? Je crois qu’il faudrait passer un vie entière à essayer de comprendre qui gère réellement les transports en commun à Toronto…

En parlant de transport en commun, voilà encore un autre point commun avec la Belgique! Le TTC est sans doute aussi souvent à l’heure que la TEC en Wallonie, la partie francophone de la Belgique — c’est à dire, jamais! Pour être à l’heure à Glendon, je dois toujours prévoir partir 30 minutes avant le temps prévu par Google Maps, histoire de ne pas rater les premières minutes du cours du matin. Mais bon, le lundi à 8h30, que je sois coincé dans un bus ou une salle de classe, le résultat est le même; je suis toujours à moitié endormi!

Cessons de parler des problèmes, parlons de notre plus beau point commun: la convivialité! A Toronto, comme à Liège, ma ville d’origine, je me sens comme un poisson dans l’eau! Dès mes premiers jours au Canada, j’ai été admirablement accueilli par les personnes que j’ai rencontrées. Mon adaptation s’est déroulée très rapidement et j’ai vite réussi à m’acclimater à la manière dont les cours sont donnés ici grâce aux judicieux conseils donnés par mes collègues de classes. En dehors des cours, l’atmosphère général qui règne dans cette ville est extraordinaire, les gens sont tellement sympathiques et accueillants qu’aucune difficulté ne semble insurmontable.

Un autre point commun qui nous rassemblent, nous, liégeois et torontois, c’est l’amour de la bière! Vous comptez presque autant de « beer bars » que la Belgique, pays de la bière! Seul petit bémol, vos bières sont loins d’être aussi bonnes que les nôtres, mais je vous pardonne puisque vous proposez dans presque tous vos bars une sélection de bières belge. Vous savez ce qui est bon et vous la servez avec le sourire!

Alors, si vous souhaitez mieux connaitre la Belgique, ses différences et ses points communs avec le Canada, n’hésitez pas à venir me trouver si vous me croisez dans les couloirs, on ira se boire une bière en toute convivialité!