Pro Tem is the Bilingual Newspaper of Glendon College. Founded in 1962, it is York University’s oldest student-run publication, and Ontario’s first bilingual newspaper. All content is produced and edited by students, for students.

---

Pro Tem est le journal bilingue du Collège Glendon. Ayant été fondé en 1962, nous sommes la publication la plus ancienne de l’Université York ainsi que le premier journal bilingue en Ontario. Tout le contenu est produit et édité par les étudiants, pour les étudiants.

L’Union européenne au grand écran

L’Union européenne au grand écran

Ce semestre s’est écoulé très rapidement et la quantité de travail à faire continue de s’accumuler. Les dates limites pour soumettre nos travaux approchent rapidement et il s’avère difficile de maintenir un horaire de sommeil invariable. Cependant, même si nous arrivons au moment crucial du semestre où il faudra toujours respecter nos engagements, cela ne veut pas dire que nous ne pouvons pas nous amuser. Il n’y a pas meilleure façon de se distraire un peu de ses études qu’avec un film !
Si vous êtes un ou une cinéphile comme moi, vous devenez sans doute surexcité lorsque les lumières s’éteignent au cinéma signalant le commencement du film. Si vous êtes en Études internationales ou en Science politique, vous devriez jeter un coup d’œil au Festival du film de l’Union européenne !
Le Festival du film de l’Union européenne est une organisation à but non lucratif et une collaboration culturelle unique des consulats et des instituts culturels de l’UE à Toronto. Il a lieu chaque année au mois de novembre au Royal Cinema depuis 2004. Le festival est gratuit (premier arrivé premier servi, mais il est possible de réserver un siège pour un prix de 10 $). Le Festival présente 28 films contemporains tirés de chaque pays de l’UE. L’objectif du festival est d’établir un dialogue culturel entre les pays de l’UE et le Canada, tout en mettant en vedette les cinéastes et en les soutenant.
Vendredi dernier, j’ai eu la chance de visionner deux films qui m’ont voyagé de la Syrie déchirée par la guerre (Insyriated de Philippe Van Leeuw) à la Méditerranée ensoleillée de la Grèce (Kazantzakis d’Iannis Smaragdis). Philippe Van Leeuw est un réalisateur belge remarquable et ce film est excellent, comme ses autres films. Insyriated suit la vie de la mère Oum Yazan et de ses trois enfants. Oum transforme sa maison en refuge pour sa famille et ses voisins afin de les protéger de la guerre qui se déchaîne autour d’eux. C’est une histoire déchirante qui vous mettra les larmes aux yeux, mais elle est tout de même importante. Étant donné le climat politique actuel des migrants syriens, le film invite à la réflexion. Le film Kazantzakis porte sur la vie tumultueuse de l’auteur grec Nikos Kazantzakis, qui est amené à remettre en question la liberté de l’homme et les véritables valeurs de la vie.
Si vous envisagez d’assister à l’une de ces projections, je suggère Une vie ailleurs de Olivier Peyon (France), Osmi povjerenik de Ivan Salaj (Croatie), A vizkis de Nimrod Antal (Hongrie) et Octave de Serge Loan Celebidachi (Roumanie).
Le Festival dure jusqu’au 22 novembre et, croyez-moi, vous n’en serez pas déçus. J’espère vous y voir nombreux ! Je serai assise dans la dernière rangée de la salle de cinéma en train de manger des M & Ms et de boire une grosse bouteille de Coca-Cola, mes notes de Cinéma français à la main.

Upcoming Events in Toronto: What to Look Out For

Upcoming Events in Toronto: What to Look Out For

Fake Smiles and Happy Place

Fake Smiles and Happy Place