Pro Tem is the Bilingual Newspaper of Glendon College. Founded in 1962, it is York University’s oldest student-run publication, and Ontario’s first bilingual newspaper. All content is produced and edited by students, for students.

---

Pro Tem est le journal bilingue du Collège Glendon. Ayant été fondé en 1962, nous sommes la publication la plus ancienne de l’Université York ainsi que le premier journal bilingue en Ontario. Tout le contenu est produit et édité par les étudiants, pour les étudiants.

Une canadienne débarque en France : petit « guide de survie »

 cr: Gabi Giordan

cr: Gabi Giordan

Tout étudiant devrait, au moins une fois dans leur vie, faire des études à l’étranger, que ce soit en Europe, en Amérique du Sud ou ailleurs. J’encourage vivement tout étudiant à Glendon inscrit en lettres, langues et autres disciplines d’arts libéraux à vivre cette expérience enrichissante. Cependant, comme toute aventure, celle-ci ne vient pas sans épreuves. Voici donc quelques astuces et conseils pour réussir en France.

1. Prenez-vous-en à l’avance pour les démarches administratives

Effectuez le plus vite possible toutes vos recherches de cours et de logement, ainsi que vos démarches d’obtention de visa. Assurez-vous également de vous munir de tous vos documents avant de partir. Vous vous réjouirez, à la longue, de votre prévoyance!

2. Équipez-vous bien

Il est crucial de bien prévoir votre échange et d’être pragmatique. Apportez une quantité raisonnable (mais non excessive ou insuffisante) de vêtements et de chaussures, en fonction de la température moyenne de votre nouvelle ville. Prenez avec vous tout ce dont vous aurez besoin pour votre séjour, mais sachez que vous serez en mesure de vous procurer certains objets nécessaires à petits prix, tels que de la vaisselle, une lampe, etc., une fois sur place. Faites des recherches pour voir s’il existe des organisations étudiantes de collecte de meubles et d’objets à prix libre, telles qu’Étu-récup Bordeaux.

3. Envisagez le système universitaire comme une véritable expérience intellectuelle et culturelle

L’université en France est extrêmement distincte de l’université en Ontario et au Canada. Notamment, le choix de cours se fait sur place et moins rapidement. Il faut notamment suivre plus de cours qui valent moins de crédits. Par exemple, un cours à 6 ECTS en France est équivalent à un cours à 3 crédits York. De plus, il y a généralement moins de travail à faire au cours du semestre, puisque les évaluations ont surtout lieu à la fin, voire uniquement durant la période d’examens.

Il peut être difficile et frustrant de s’habituer à ce système, mais ne vous découragez pas car il s’agit d’un autre pays et d’une autre culture universitaire. Côté administration, patience et sang-froid : les démarches sont souvent plus longues et compliquées qu’au Canada, mais elles aboutissent.

 

4. Suivez des cours qui vous intéressent

Même si vous devez suivre plusieurs cours par semestre pour obtenir toutes les équivalences nécessaires, essayez autant que possible de choisir des cours qui ont pour vous un attrait particulier, et non pas uniquement des cours faciles ou à plusieurs ECTS. Profitez du fait que l’université que vous choisissez n’offre pas les mêmes cours que Glendon. Le côté « études » d’un échange est tout aussi important que le côté « voyages et aventures » !

5. Choisissez un logement adapté à vos goûts, vos intérêts et votre budget

La grande majorité des demandes de logement effectuées par les étudiants canadiens auprès du CROUS, le système de résidence universitaire en France, sont acceptées. Seul ou avec des colocataires, les prix sont généralement abordables et vous restez près du campus. Si vous préférez habiter plus près du centre, soyez prêts à faire plus de plus amples recherches, ainsi qu’à devoir peut-être payer un peu plus cher. Que ce soit votre première fois dans un autre pays tout seul et/ou en appartement, profitez pleinement de cette occasion pour grandir en tant que jeune adulte.

6. Fixez-vous des objectifs réalisables et soyez flexibles

Dans la vie scolaire comme dans votre temps libre, soyez réalistes! Profitez pleinement de la facilité de voyage en Europe et permettez-vous de rêver, mais faites aussi preuve d’ouverture d’esprit car il arrive souvent que nos plans soient décalés par rapport aux idéaux que l’on s’était fait au départ. Soyez flexibles en tout temps et préparés à ne pas nécessairement voir tout ce que vous aviez prévu de voir ou à ne pas suivre un parcours d’études idéal ou parfait. Faites beaucoup de recherches au préalable et soyez prêts à affronter des obstacles qui se présenteront en cours de route.

Profitez, profitez, profitez de tout ce que vous offre la France. Partez volontiers à l’aventure vers d’autres villes et pays, mais découvrez d’abord et avant tout la ville et le pays dans lesquels vous vous trouvez. Surtout, tout au long de votre séjour, soyez bien conscients de la chance que vous avez et soyez heureux de pouvoir jouir d’une expérience aussi unique.

Finding Toronto’s Sound: Can living rooms and the internet save Toronto’s musical heritage?

Finding Toronto’s Sound: Can living rooms and the internet save Toronto’s musical heritage?

Du 20 au 27 mars, célébrons ensemble la Francophonie!

Du 20 au 27 mars, célébrons ensemble la Francophonie!