Pro Tem is the Bilingual Newspaper of Glendon College. Founded in 1962, it is York University’s oldest student-run publication, and Ontario’s first bilingual newspaper. All content is produced and edited by students, for students.

---

Pro Tem est le journal bilingue du Collège Glendon. Ayant été fondé en 1962, nous sommes la publication la plus ancienne de l’Université York ainsi que le premier journal bilingue en Ontario. Tout le contenu est produit et édité par les étudiants, pour les étudiants.

Une visiteuse mystérieuse à Glendon, Chapitre 4 : Une visite chez Isabelle Dubois

Une visiteuse mystérieuse à Glendon, Chapitre 4 : Une visite chez Isabelle Dubois

Le soir suivant, Michelle et Sophie arrivent chez Isabelle Dubois. Elles amènent deux visiteurs, Vanille et Chocolat.

― Ouf! Ouf! aboie joyeusement Vanille, un berger allemand.

― Ouf! Ouf! répond plus fort Chocolat, un yorkshire-terrier.

― Silence, s’il vous plaît. Il ne faut pas attirer l’attention des voisins, chuchote Michelle.

Elle se tourne vers son amie et affirme :

― Je n’aurais pas pu deviner que tu avais promis aux services de counseling de Glendon de les aider.

Sophie lui lance un regard malicieux en souriant en coin. Ce matin, elle a offert aux services de counseling de promener les chiens pendant que Michelle bavardait avec Mlle Austen. Lʼécrivaine lui a confirmé quʼil nʼy avait pas de caméras de surveillance dans le manoir, ce qui est très étrange selon les deux filles. Néanmoins, ce serait moins difficile d’accéder à la chambre à coucher dʼIsabelle Dubois, où cette dernière garde la lettre.

Cachées derrière un buisson, les filles lâchent les laisses afin que les chiens s’approchent des gardes qui se trouvent devant une fontaine. Les chiens essaient d’attraper les lucioles près de la fontaine tandis que les gardes les suivent. Les gardes sont allergiques aux chiens et doivent se moucher constamment. Michelle et Sophie se dirigent vers la fontaine.

― Je ne savais pas que Vanille et Chocolat s’intéressaient autant aux lucioles, dit Michelle.

― Moi non plus, ajoute Sophie. Attends! On a un problème.

Les filles soupirent en même temps. Elles ont oublié de songer à une façon d’accéder au manoir et elles ne savent pas ce qu’il faut faire… jusqu’à ce qu’elles se rendent compte qu’une clé est tombée dans la fontaine. Quel miracle!

― Un des gardes a probablement laissé tomber la clé pendant qu’il suivait les chiens, dit Sophie.

Michelle réussit à ouvrir la porte d’entrée principale. Les filles marchent sur la pointe des pieds dans le corridor et montent les escaliers. Elles entrent dans la chambre de Mlle Dubois et se mettent à la recherche de la lettre. Si j’étais Mlle Dubois, où mettrais-je la lettre, songe Sophie. Michelle se pose la même question.

― Le lieu le plus dangereux est souvent le lieu le plus sécuritaire, dit Michelle.

Sophie aperçoit le portable de Mlle Dubois sur la table d’écriture. Michelle lève le portable et trouve la lettre en dessous.

― Bingo! s’exclament en chœur Sophie et Michelle.

Elles remplacent la lettre originale par une autre lettre préparée par Mlle Austen. Lorsqu’elles sortent de la chambre, elles entendent des pas qui deviennent de plus en plus forts.

― Cachons-nous dans le placard! suggère Michelle.

How My Tattoo Gave Me Strength

How My Tattoo Gave Me Strength

International Internships and Volunteering Through Glendon Clubs

International Internships and Volunteering Through Glendon Clubs